Cet article vient de mes mails privés. Recevez 7 mails en 7 jours pour envoyer balader la procrastination, mieux gérer votre temps, et faire avancer vos projets plus vite. Cliquez ici pour recevoir le premier.

Le productivity gap, ça te parle ?

C’est à cause de lui qu’on finit nos journées en nous disant « bord*l, j’avais encore plein de trucs à faire, ça craint. »

Ou au contraire « OK, journée productive, c’est cool. »

Le productivity gap ?

C’est la différence entre ce qu’on comptait avoir fait en fin de journée et ce qu’on a vraiment fait.

Si on démarre la journée avec l’objectif de boucler 30 tâches et qu’on en boucle que 25, il est négatif.

Si on la démarre avec l’objectif de boucler 5 tâches et qu’on boucle les 5, il est positif.

Si on part du principe que toutes les tâches se valent… (admettons, juste)

Si on part de ce principe, on s’en fout, parce qu’on est quand même plus productif en bouclant 25 tâches.

Sauf que :

C’est cette différence qui détermine à quel point en se sent productif et satisfait de notre journée, peu importe à quel point on l’a vraiment été.

25 tâches sur 30 : pas content. (« bord*l, j’avais encore des trucs à faire, ça craint »)

5 tâches sur 5 : content. (« OK, journée productive, c’est cool »)

Je pense qu’on sera d’accord pour dire qu’être satisfait de ce qu’on fait chaque jour, c’est quand même mieux.

Pour fermer ce fossé ?

On essaie souvent d’en faire le plus possible :

On perfectionne nos systèmes, on time-block toute notre journée ou on s’interdit la moindre minute de pause parce qu’il faut cocher ces 30 foutues cases !

Pourtant, il y une solution bien meilleure (et bien plus simple) :

En mettre moins sur notre to-do list du jour.

Parce que cocher le peu de choses qui sont les plus importantes tous les jours, c’est plus efficace que de vouloir en cocher un maximum (en tombant dans les tâches sans importance).

Imagine les progrès que tu pourrais faire en un mois, ou une année, si tu pouvais boucler tous les jours les 2 ou 3 tâches les plus importantes du moment ?

En pratique ?

Démarre tes journées en voulant en faire moins.

Donne-toi 2 ou 3 priorités par jour à faire absolument.

Et considère que ta journée est réussie à partir du moment ou ces 2-3 choses les plus importantes sont terminées.

(On peut toujours faire plus, alors autant être satisfait d’avoir fait le plus important plutôt que de se culpabiliser de n’avoir fait que 25 tâches.)

Essaie dés demain : 3 priorités (max).

Peu importe combien de cases tu coches sur ta to-do list, fais le choix d’être satisfait si ces 3 tâches sont terminées.

Et rappelle-toi :

Sois productif plutôt que d’être occupé.

À bientôt,

Lucas

Cet article vient de mes mails privés. Recevez 7 mails en 7 jours pour envoyer balader la procrastination, mieux gérer votre temps, et faire avancer vos projets plus vite. Cliquez ici pour recevoir le premier.

Lucas